Agir au quotidien

Agir au quotidien pour préserver son environnement, c’est presque une philosophie de vie.

 

L’éco-consommation

Il existe de nombreux éco-gestes qui vous permettront d’économiser de l’argent, de préserver votre santé et nos ressources :

  • Geste n° 1 : Privilégier le bon conditionnement et les produits avec moins d’emballage
  • Geste n° 2 : Utiliser des sacs réutilisables pour faire les courses (et ne pas l’oublier !)
  • Geste n° 3 : Faire son compost
  • Geste n° 4 : Mettre un STOP PUB sur sa boîte aux lettres pour éviter les courriers non désirés
  • Geste n° 5 : Offrir des cadeaux dématérialisés (une place de concert plutôt qu’un jeu électronique)
  • Geste n° 6 : Diminuer les articles jetables (préférer la vaisselle réutilisable lors des pique-niques ou au bureau, et éviter le papier essuie-tout et les lingettes : éponge, serpillière, torchon font aussi bien l’affaire !
  • Geste n° 7 : Emprunter, louer ou acheter à plusieurs, un matériel à usage occasionnel
  • Geste n° 8 : Réutiliser, faire réparer ou donner ce qui peut l’être
  • Geste n° 9 : Choisir des produits avec des labels environnement
  • Geste n° 10 : Gestes alternatifs (faire ses yaourts, utiliser les couches lavables, adopter une poule (lien sur l’article plus haut), …)
  • Geste n°11 : Boire l’eau du robinet qui est bonne et 300 fois moins cher que l’eau en bouteille.

 

Protéger et embellir notre cadre de vie

Recycler, c’est économiser de l’énergie et de la matière première :

Par exemple, le recyclage du papier :

  • évite le gaspillage,
  • préserve les forêts,
  • économise de l’énergie,
  • diminue le volume des ordures ménagères, et donc le coût de leur traitement.

Autre exemple avec le recyclage verre :

  • le verre se recycle à l’infini,
  • aujourd’hui, une bouteille sur deux est fabriquée à partir de verre recyclé (en 2003, le recyclage des 430 T de verre, collectées dans notre intercommunalité, a permis d’économiser : 301 T de sable, la consommation d’eau de 9 habitants pendant une année). 

Fleurissons nos balcons, nos jardins.

Pratiquer une culture raisonnée : agriculture et viticulture

Une agriculture raisonnée implique :

  • la prise en compte des spécificités naturelles locales,
  • le respect de la faune et du milieu naturel,
  • la rotation des cultures,
  • l’usage de fertilisant naturel. A titre d’exemple, la CUMA 71 encourage le compostage de fumier. Ainsi, l’association du compost de végétaux au fumier, permet une désodorisation complète du fumier, ainsi qu’une bonne germination des graines qui sont stérilisées par la chaleur dégagée par le compostage.
  • une réduction de l’usage de pesticide, d’engrais,

Une viticulture raisonnée implique :

  • une utilisation modérée de la technologie,
  • une diminution des intrants,
  • une bonne gestion des effluents,
  • le retour plus fréquent à l’enherbement afin de mieux protéger les sols de l’érosion linéaire,
  • l’adaptation de techniques culturales aux spécificités minérales, biologiques et climatiques,
  • l’utilisation plus précise des épandeurs et pulvérisateurs (mieux dirigés, mieux localisés sur la grappe, moins sensibles aux effets du vent)
  • le développement des produits phytosanitaires de synthèse…

Dans les deux cas, la pratique de culture raisonnée peut se résumer en trois points communs :

  • améliorer la qualité du produit,
  • respecter l’environnement, et préserver notre écosystème,
  • préserver la rentabilité économique et la pérennité des exploitations.

 

Limiter sa production de déchets

Participer à la collecte sélective :

Apposer un autocollant STOP PUB sur votre boîte aux lettres :

  • disponible gratuitement et sur demande auprès de votre Communauté de Communes ou de votre mairie. Ce geste vous permettra de réduire de 30 kg/an vos déchets de papiers

Consommer autrement, en pensant aux déchets que l’on va produire :

  • choisir des produits sans emballages inutiles,
  • utiliser des produits sous emballages rechargeables,
  • utiliser de manière raisonnable les sacs de caisse.

Réduisez vos déchets lors des manifestations publiques :